Pré-rentrée académique 2020-2021

Lancement officiel de la pré-rentrée 2020-2021

La rentrée académique 2020-2021 est prévue le 10 novembre 2020 à l’Université Loyola du Congo. Cette ouverture officielle est cependant précédée par une pré-rentrée à la faculté d’Ingénierie ULC Icam. Ainsi, ce mercredi 07 octobre 2020, le Père Doyen, Romain KAZADI Tshikolu, sj a officiellement lancé les activités de la semaine d’intégration des nouveaux étudiants en leur souhaitant une cordiale bienvenue à l’ULC Icam.

Ces étudiants ont commencé un parcours de 4+2 ans pour les uns (formation d’Ingénieur généraliste, parcours international et innovation) et celui de 3 ans pour les autres (formation de Licence en Maintenance Industrielle).

Dans son adresse, le Doyen a souhaité une chaleureuse bienvenue à tous les nouveaux étudiants présents, au nom de l’Université Loyola du Congo et celui du groupe Icam. Par la suite, il a attiré leur attention sur quelques orientations que l’ULC Icam voudrait valoriser en eux, entre autres :

  • Le renforcement de l’ancrage ignatien ;
  • Le renforcement des liens de la faculté avec le monde économique ;
  • Le renforcement de la dimension internationale, notamment :
    • à travers le « développement de l’usage de l’anglais dans les pratiques quotidiennes sur tous les campus et dans tous les cursus »
    • en profitant davantage du dynamisme du groupe Icam en matière de coopération universitaire, avec éventuellement de double diplomation, des séjours académiques à l’étranger, etc.;
  • Le renforcement de la mixité en vue de favoriser le « vivre ensemble » et de diversifier l’exposition de nos apprenants à des réalités sociales différentes à travers des partenariats avec les associations locales notamment ;
  • Etc.

Outre le mot du Doyen, la première journée a été marquée par la visite du campus de Kimwenza pour permettre aux étudiants de prendre connaissance de l’infrastructure de l’université.

Visite d'un groupe de nouveaux étudiants dans les installations de l'ULC-Icam.
Visite d’un groupe de nouveaux étudiants dans les installations de l’ULC-Icam lors de la première journée (journée d’accueil).

Pour les trois journées suivantes, ces futurs ingénieurs ont participé à diverses activités conçues en vue de favoriser leur intégration dans la vie universitaire à la manière d’une institution jésuite. Ces sessions thématiques ont porté sur les sujets suivants : la pédagogie de la décision, l’éthique, la diététique hygiène, les astuces de réussite universitaire, la recherche et méthodologie, le travail en équipe, et l’expression et communication en public. La semaine d’intégration s’est clôturée par des activités sportives et récréatives destinées à développer l’esprit d’équipe au sein de la Faculté.

Activités sportives entre les nouveaux et les anciens étudiants lors de la journée d’amitié.

A la fin de cette période d’initiation, quelques témoignages ont été recueillis de la part de quelques candidats. Ces derniers sont repris dans la section suivante.

Quelques témoignages de nos étudiants

 

Mlle KABEDI LUKUSA Jeannette, L1 Maintenance IndustrielleJ’ai beaucoup apprécié la semaine d’initiation. On a été vraiment bien accueillies par les professeurs, les encadreurs ainsi que les anciens. J’ai personnellement aimé la journée de parrainage où tout a vraiment été bien organisé ; on a eu l’occasion, non seulement de faire de nouvelles connaissances, mais également de renforcer certains liens avec certaines personnes qu’on connaissait déjà. J’ai plus aimé la fraternité qu’il y a à la Faculté. J’ai également apprécié la manière dont les professeurs s’intéressent à chaque étudiant individuellement ; chaque professeur voulait absolument que tous les étudiants soient au même niveau. On a beaucoup entendu parler des universités, mais ce qu’on a trouvé ici était vraiment magnifique. Mlle KABEDI LUKUSA Jeannette, L1 Maintenance Industrielle

 

Mlle MULUMBU HOSHIGO Francisca, OP, Ingénieur Généraliste, Parcours international et innovationJe dirai déjà que l’Université a su bien nous accueillir parce qu’en venant on ne s’est pas sentis effrayés. Quand un professeur entre il vous sourit, il vous donne envie d’être là où vous êtes et qui vous explique qu’est-ce que vous faites là. J’ai beaucoup apprécié la notion de gestion du temps abordée par l’un des intervenants. Il a essayé de donner les grandes lignes qui vont nous conduire jusqu’à la fin. Je ne savais pas en fait ce que j’allais faire au Parcours ouvert, mais ce qui m’a intéressée c’était principalement le mot ‘ouvert’ là. Quand on commençait à travailler, nous avons eu notre premier PBL, au début j’ai eu un peu peur, je dors un peu plus tard, mais avec le parrainage, vous avez un parrain qui vous dit que ça va aller, un parrain qui sait te motiver, il te montre les lignes de conduite… c’était pour moi une très belle expérience que l’Université choisisse sa manière de faire qui est unique… Mlle MULUMBU HOSHIGO Francisca, OP, Ingénieur Généraliste, Parcours international et innovation

 

M. MALENGI NSIALA Marc-Andy, OP, Ingénieur Généraliste, Parcours ouvert et innovationLa semaine d’intégration ou d’initiation était une semaine pleine de surprises… Je ne me suis jamais imaginé à l’université on prévoit pour vous toute une semaine, dite d’orientation ou d’initiation, juste pour l’intégration ; on te dit ce que tu dois et vas faire, qu’est-ce qui t’attend pendant ton parcours… On nous a également dit tout ce qu’est le parcours ouvert, tout ce qu’est l’ULC-Icam. À travers la journée d’amitié j’ai été impressionné et me suis dit qu’ici ce n’est pas seulement un lieu où je vais travailler, mais aussi une famille, donc on fraternise avant de travaillerMALENGI NSIALA Marc-Andy, OP, Ingénieur Généraliste, Parcours International et innovation

 

Mlle. BITOTA BANDUBUILA Emmerance, OP, Ingénieur Généraliste, Parcours ouvert et innovationLe premier jour on nous a parlé de l’université, de la vision et tout. Nous avons visité les différentes facultés (Philosophie, Sciences Agro-Vétérinaires et Ingénierie ULC-Icam). La journée d’amitié était quand-même une bonne idée comme ça permet aux nouveaux de se mélanger avec les anciens. Le parrainage aussi est une très bonne idée parce que ça aide les nouveaux à arriver à communiquer avec les ainés au cas où il y a des problèmes dans les cours s’ils ne comprennent pas ils peuvent demander des explications… Mlle. BITOTA BANDUBUILA Emmerance, OP, Ingénieur Généraliste, Parcours International et innovation

 

M. TSHIMANGA KALAMBAYI Mike, L1, Maintenance IndustrielleCe que j’ai plus apprécié c’était l’ambiance  qui était à l’université, la manière dont on était accueillis par les anciens et les professeurs. C’est quelque chose qui est rare d’être accueilli de cette manière, de ne pas se trouver être intimidé, être considéré à égal ; tout le monde était gentil avec nous, il nous a appris comment vivre à l’ULC-Icam… Dans la majorité d’universités il y a un problème entre les étudiants et les professeurs, il n’y a pas assez de communication, mais ici à l’ULC-Icam la communication, c’est vraiment à la pointe et cela permet que, même quand on a un problème, on peut facilement s’adresser et trouver des solutions et pendant cette période on a pu expérimenter cela. Le jour d’amitié, ça a été important lorsqu’on s’est vus on a pu jouer ; organiser cela était une meilleure chose. Cela nous a permis encore de tisser les liens entre nous et les anciens et de pouvoir  encore avoir plus d’idées sur ce qui se fait. Et moi personnellement j’ai aimé et je me suis senti à l’aise, pour dire ma première fois de me sentir mieux à un endroit où je peux donner le meilleur de moi-même et je le fais avec mon cœur et sans crainte, de savoir aussi être accepté tel que je suis. TSHIMANGA KALAMBAYI Mike, L1, Maintenance Industrielle.

 

MUNGALA KAMBINGA Daniel, L1, Maintenance Industrielle.Je viens d’une autre université, et ce que j’ai vu ici à l’ULC-Icam est très différent de ce que j’ai vu là-bas. Là, lors de la rentrée c’est vous-même qui vous débrouillez… le premier jour vous sentez que le climat n’est pas valable comme ce qui se passe à l’ULC-Icam. Avant je me disais : ‘ULC-Icam, faire trois ans d’ingénieur, est-ce possible ?’. Quand je suis venu ici j’ai vu la réalité ; j’ai vu le dévouement, la volonté mise en jeu pour réaliser ça, le sérieux du côté niveau professoral et la hiérarchie qui étaient bien respectés. On a été accueillis comme des enfants gâtés ou privilégiés, donc on a été très bien surveillés comme dans une bonne famille. Tout le monde était disposé à nous aider, à répondre à toutes nos préoccupations. D’ailleurs il y a eu pas mal de manifestations d’accueil, entre notamment les ainés, les anciens et les professeurs qui nous ont accueillis. Donc depuis qu’on a commencé jusque-là, nous vivons très bien. S’il y a un problème vous demandez au professeur il vous répond comme s’il répondait à son fils, il t’aide à résoudre beaucoup de problèmes… Je conseillerai à tout celui qui voudra réaliser ses rêves, étudier dans un établissement très sérieux de venir ici, ici vraiment il y a de l’espoir. MUNGALA KAMBINGA Daniel, L1, Maintenance Industrielle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *